6 conseils pour un premier emploi

S’informer, multiplier les pistes de recherche, partir à la rencontre des employeurs potentiels… Voilà le type d’actions à mener pour espérer décrocher un emploi. Conseils pour passer de la théorie à la pratique.

1 – Connaître les tendances du marché

Rien ne sert de postuler dans des entreprises qui n’offrent pas d’opportunités ou qui recourent uniquement à des contrats temporaires. Pour bien cibler les entreprises qui recrutent, il faut se renseigner sur le marché de l’emploi et sur l’état des différents secteurs. Il est donc important de faire des recherches en amont.

2 – Cibler les offres et personnaliser sa candidature

Identifiez les offres d’emploi qui correspondent le mieux à votre profil et à vos objectifs. Pour ce faire, déterminez un périmètre géographique de candidature, sélectionnez les entreprises qui pourraient être intéressées par votre projet et étudiez leur mode de recrutement. Une fois cette étape franchie, envoyez votre CV mais sans inonder les boîtes mail des recruteurs ! Inutile en effet d’envoyer une seule et même candidature à une centaine d’entreprises. Il faut privilégier les candidatures ciblées, en adaptant chacune à l’entreprise dans laquelle vous postulez. Cette technique va vous prendre du temps, mais elle est beaucoup plus efficace.

3 – Valoriser les savoir-faire en lien avec le poste visé

Même si vous avez encore très peu d’expérience professionnelle, indiquez dans la rubrique dédiée de votre CV les informations qui sont les plus pertinentes au regard du poste auquel vous prétendez. Illustrez vos propos par des exemples et des résultats concrets. Le but étant de vous rapprocher des attentes spécifiées dans l’offre d’emploi. Vous devez par conséquent clarifier, valoriser votre CV en l’adaptant à l’offre.

4 – Rencontrer les employeurs

Salons, forums, ateliers, conférences… De nombreuses manifestations sont organisées tout au long de l’année. C’est l’occasion de vous familiariser avec le monde de l’entreprise, de questionner les professionnels sur leurs métiers. Pensez également au parrainage que pourraient vous apporter des anciens de votre école ainsi qu’aux réseaux professionnels sur lesquels vous devez être visible.

5 – Faire preuve de souplesse

Restez ouvert à toute proposition. Et ne vous entêtez pas à vouloir intégrer une grande entreprise à tout prix, pensez aux petites et moyennes qui recrutent également des jeunes diplômés ! De la souplesse, il en faut aussi dans vos attentes salariales, quitte à accepter de revoir à la baisse la rémunération souhaitée, surtout quand le contexte est difficile, que les candidats sont nombreux sur le marché et que les budgets des entreprises sont serrés.

6 – Affirmer sa motivation

Faites de votre motivation votre grand atout par rapport à des candidats plus expérimentés. Prenez la peine de suivre chacune de vos candidatures en relançant les recruteurs un par un. Pour faciliter ce suivi, organisez-vous ! Vous pouvez par exemple tenir à jour un tableau de bord qui listera toutes les entreprises contactées, les dates d’envoi des candidatures… Et n’oubliez pas de remercier à chaque fois votre interlocuteur pour le temps qu’il vous a accordé. C’est un détail, mais un détail qui compte !

Studyrama.be