Mercato d’été 2021 : Top 12 des footballeurs congolais selon la valeur marchande

Sur le continent européen, plusieurs pays ont déjà clôturé leurs compétitions nationales de même que la Champion’s League et la Liga Europa ; qui  ont également tiré leurs rideaux. Alors, place désormais au marché des transferts! A cet effet, nous vous présentons une liste de 12 footballeurs congolais qui ont la cote auprès des clubs en quête de renfort dans leurs rangs au cours de ce mercato d’été. Ce classement, axé sur la valeur marchande et établi selon l’ordre croissant, tire son soubassement de données statistiques de Transfermarkt, un portail web allemand, créé en mai 2000 par Matthias Seidel, basé sur le football et proposant des informations sur les résultats et sur les transferts, tel que l’a relevé, sur son compte Instagram, le site d’informations sportives Léopardsfoot.

  1. Silas Katompa Mvumpa 25 M £

C’est un garçon qui a beaucoup fait parler de lui, à temps et contretemps, au cours de la dernière saison. Tout d’abord, il a enchaîné de belles et fructueuses prestations avec son club VfB Stuttgart jusqu’à sa blessure contractée à la 26ème journée du championnat ; qui l’a éloigné de terrain. Véloce, polyvalent sur le plan de l’attaque, adroit devant le poteau et fin dribbleur, Silas a scoré 13 fois, dont 11 en Bundesliga et 2 en Coupe d’Allemagne, et délivré 5 passes décisives (le tout en championnat) en 27 matchs. Ce qui lui a d’ailleurs valu le titre de Rookie  (meilleur jeune joueur du mois) de Bundesliga pour novembre, décembre 2020 et février 2021. Cerise sur le gâteau : le jeune attaquant congolais a été désigné meilleur jeune football de Bundesliga, saison 2020-2021.     

Ensuite, Silas a été  victime d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit lors d’un match comptant pour la 26ème  journée, disputé le samedi 20 mars, où son club a été défait 4-0 par le Bayern Munich à Allianz Arena. Alors gravement blessé, la flèche, out, ne pourra retrouver les terrains qu’en septembre ou octobre prochain.

Enfin, un scandale  qui est venu mettre de l’huile sur le feu : « Silas Wamangituka s’appelle en réalité Silas Katompa Mvumpa. Il est né en octobre 1998 et non 1999 comme indiqué sur ses faux papiers ». Selon le communiqué du club allemand, l’ancien agent du jeune homme l’avait de facto placé sous tutelle, en confisquant ses papiers et en gérant son argent. Le changement d’identité visait à le couper de certains contacts au Congo et à le rendre vulnérable au chantage. Après avoir récemment changé d’agent, le jeune homme recruté en 2019 par Stuttgart a décidé de tout avouer de lui-même. «J’ai vécu ces dernières années dans l’angoisse permanente, et je me suis fait beaucoup de soucis pour ma famille au Congo», a-t-il expliqué en révélant sa situation, «rendre publique mon histoire a été un pas difficile à faire pour moi», révèle-t-il. Quelques jours après la révélation de cette histoire, la Fédération allemande de football a rendu son verdict : « Silas Katompa Mvumpa, qui a longtemps joué sous le nom de Silas Wamangituka, a été suspendu trois mois ». Passé par le Paris FC, l’une des révélations de cette saison en Bundesliga ne pourra donc pas prendre part aux rencontres de son équipe jusqu’au 11 septembre 2021 inclus. En outre, l’attaquant du VfB Stuttgart s’est également vu infliger une amende de 30 000 euros pour usage de fausse identité. Le joueur et son club ont accepté cette sanction. Le VfB est en contact avec la Ligue et la Fédération allemande pour clarifier la situation, mais part du principe que la licence de Katompa Mvumpa est valable et qu’il pourra continuer à jouer normalement. La régularisation du dossier administratif de la pépite congolaise lui  permet également d’intégrer l’équipe nationale  de son pays natal, les Léopards, dont la fédération (FECOFA) s’est toujours montrée réticente pour faire appel à elle à cause du flou qui régnait autour de sa vraie identité.  

Quant au mercato, certains médias, dont Léopardsactu, ont révélé l’intérêt  que portent Milan AC et Everton sur le jeune attaquant dont la valeur marchande est évaluée à 25 millions £.  Très courtisé sur le vieux continent, Silas Katompa devrait alors opérer un choix  entre rejoindre l’une des grandes écuries européennes ou rester à Stuttgart, ce club qui lui apporte un soutien inconditionnel durant cette turbulente période qu’il est en train de traverser : blessure, d’une part, et sanction administrative pour fausse identité d’autre part.      

  1. Chancel Mbemba 16 M

Hormis la Super Coupe remportée le 23 décembre 2020 face à Benfica Lisbonne, la saison n’a pas été largement prolifique pour le FC de Porto de Chancel Mbemba. Deuxièmes avec 80 points au terme de la saison 2020-2021 de la Liga NOS, les Azuis e brancos (les Bleus et Blancs) ont quand même réalisé un parcours honorable en Ligue des Champions UEFA où les Blues de Chelsea les ont écartés de la course au titre dès l’étape de quart de finale. Avant d’affronter  les poulains de Thomas Tuchel (NDLR Chelsea), Porto a d’abord  éliminé la Juventus de Cristiano Ronaldo. Au terme de la double confrontation entre les Dragoes et la Vieille Dame, Chancel Mbemba a sorti une prestation XXL au match aller où son équipe s’en est sortie avec une petite victoire de 2-1 à domicile,  avant d’assurer sa qualification en Italie malgré une défaite de 3-2. A la fin de l’acte 1 de ce duel entre Portugais et Espagnols, plusieurs médias et de milliers de fans de par le monde ont salué à juste titre le rendement de celui qui s’est fait surnommer « Demi-dieu » qui a su  notamment gérer les assauts de CR7.

Conséquence : multipliant des grandes prestations,  plusieurs clubs européens lui font les yeux doux. D’ailleurs, Liverpool et Naples  ont été déjà cités en tant que courtisans de Mbemba dont le contrat avec le FC Porto expire en juin 2022. Un cador tenace qui tient absolument à enrôler Mbemba n’hésitera pas à débourser 16 M £, constituant sa valeur marchande actuelle. L’avenir nous réserve bien de surprises sur la suite de la bonne carrière du natif de Kinshasa.    

  1. Cédric Bakambu 15 M

Alors que son transfert de Villareal à Beijing Gouan -avec à la clé  la mirobolante somme 74 M £-  avait fait de lui le footballeur africain le plus cher dans l’histoire du mercato, Cédric Bakambu ne coûte plus aujourd’hui les yeux de la tête. En effet, le contrat qui lie Bakagoal au club de la capitale chinoise expire fin juin et plusieurs signes montrent que le goleador congolais ne va pas prolonger son aventure en Super League Chinese. Déjà, le concerné a déclaré maintes fois, lors des interviews avec les médias, qu’il envisage un retour sur le sol européen. En outre, un autre détail et pas le moindre pourrait solidifier cette piste : dès la signature de son contrat avec Beijing Gouan, Cédric Bakambu touchait un salaire annuel de 18 M £.  Cependant en Chine, une loi vient mettre fin au système des salaires obèses des footballeurs dont principalement les athlètes étrangers évoluant dans le championnat chinois. Ladite loi stipule que, pour chaque club,  les salaires des joueurs chinois seront plafonnés à cinq millions de yuans (628 000 euros) tandis que ces deux joueurs étrangers ne pourront dépasser 3 M€. Par hypothèse, cette réduction salariale pourrait peser sur la décision du joueur qui pense depuis un moment à faire son come-back en Europe. Les clubs chinois enfreignant cette disposition légale se verront infliger de lourdes sanctions sportives.  

Si dans un passé très récent, Real Madrid, Barcelone, Valence ou Tottenham s’étaient positionnés pour enrôler l’ancien de Sochaux et Bursaspor, plusieurs médias relèvent que Galatasaray, Fenerbahçe, Besiktas (qui cherche à combler le vide laissé par le Camerounais Vincent Aboubacar parti au Golfe) ou encore Villarreal suivent de près le dossier de l’avant-centre des Léopards de la RDC, qui pourra signer libre dès l’expiration de son contrat chinois ! 

  1. Yoane Wissa 10 M

Yoane Wissa, un nom que plusieurs fans des Léopards de la RDC ont découvert le soir du 13 octobre 2020 où il a marqué son tout premier but sous la tunique congolaise lors d’un match amical entre le Maroc et la RDC  à Rabat.  Ce natif  de  Villeneuve-Saint-Georges a réalisé une magnifique saison  de Ligue 1 en inscrivant 10 buts et délivrant 5 passes décisives. C’est grâce notamment à son duo avec le Nigérian Terrem Moffi que Lorient a pu réussir son maintien à l’élite française en terminant à la 16ème avec 42 points. Après avoir fait preuve de réalisme au cours de la saison dernière, le nouveau papa  ne peut logiquement pas manquer des prétendants. Toutefois,  rien n’a encore pour le moment filtré  sur l’identité des clubs désirant se payer les services de l’international congolais. Et pour que cela arrive, il faudra déposer 10 M £ sur la table des dirigeants de Lorient !     

  1. Gaël Kakuta 8 M

Artiste du ballon rond confirmé, Gaël Kakuta  a, depuis son retour en France, produit des merveilles sur la pelouse de différents stades qui accueillent les matchs de Ligue 1. Fin manieur de ballon ayant la précision des passes dans ses pieds (son gauche est simplement génial), Gaël Kakuta a mis toute la France d’accord, notamment grâce à sa vista et ses stats dont 11 buts et 5 passes décisives en 36 matchs (30 titularisations) de Ligue 1. De cause à effet,  ses belles prestations lui ont valu le prix Marc-Vivien Foé, le trophée  du meilleur joueur africain de Ligue 1 décerné par RFI-France 24. Arrivé sous forme de prêt au début de la saison en provenance d’Amiens, Kakuta a finalement paraphé un contrat jusqu’en 2023 avec Lens, classé de manière surprise 7ème de Ligue 1 la saison dernière.

Véritable globe-trotter, le natif de Lille, 30 ans, est passé entre autres par Chelsea, Fulham, Bolton, Lazio, Séville, Rayo Vallecano. Amiens, Dijon, Deportivo La Corogne, Hebei Fortuna, Vitesse Arnhem ou encore Hebei Fortune (Chine). De retour chez son club formateur, Kakuta veut se caser après plusieurs mouvements. « Moi, je suis Lensois. Mon but est de rester ici. Je suis ici. Il n’y a pas que moi qui vais être associé à d’autres clubs. Lens fait une bonne saison, tout le monde est bien ici. Ça facilite les choses », déclare le concerné. Toutefois, les tentatives de séduction ne manquent vu son immense talent et toute cette expérience qu’il a acquise au fil du temps. Déjà, NewCastle s’intéresse à son dossier. Pour rappel, la marchande du Léopard, c’est 8 M £!

  1. Arthur Masuaku 7 M

Dérangé  durant toute la saison par des pépins physiques, Arthur Masuaku, le latéral gauche de West Ham et international congolais, a été très souvent loin des terrains.  Qu’à cela ne tienne, le gaucher vaut 7 M £ sur le marché des transferts. Ayant fait ses débuts professionnels à Valenciennes avant de poser ses valises en Grèce chez Olympiakos. La saison prochaine, Masuaku pourra jouer la phase des poules de l’Europa Ligue avec les Hammers  (6èmes de Premier League la saison dernière) si seulement si le Congolais ne bouge pas d’un iota.

  1. Christian Luyindama 5 M

   

Depuis son arrivée en Europe, le roc congolais ne cesse d’attiser les appétits à la quête de la solidité défensive. Christian Luyindama, surnommé « Boss » par ses fans depuis le Standard de Liège, est souvent cité avec insistance du côté d’Everton depuis la saison dernière. Aux dernières nouvelles, le Fenerbahçe, le club rival à Galatasaray, est venu s’ajouter à la liste  des formations faisant  les yeux doux au défenseur congolais. L’on note aussi le nom  de Spartak Moscou.  D’ailleurs,  les Russes ne proposent que 3,5 millions d’euros pendant que les Turcs en réclament 5.

  1. Jackson Muleka 4 M

Avec ses 10 buts marqués toutes compétitions confondues,  JM17 a réalisé une première saison honorable sous les couleurs de Standard de Liège ; quoique les blessures ne lui ont pas accordé plus d’opportunité et liberté d’étaler tout son talent d’attaquant afin de faire trembler plusieurs fois les filets comme il a su le faire avec son TP Mazembe de cœur ! Toutefois, cette première saison, à l’image d’un bizutage ou d’un baptême de feu, a permis à Jackson Muleka de s’acclimater avec le foot belge en particulier et européen en général car ayant également disputé quelques de Ligue Europa avec les Rouches. Plusieurs écuries françaises et anglaises s’intéressent à son profil d’après plusieurs médias. Jackson Muleka vaut actuellement 4 M £ sur le marché des transferts! 

  1. Merveille Bope 3,5 M

Merveille Bope Bokadi a connu une saison mi-figue mi-raisin. Ayant, d’une part, brillé sur le terrain au fil des matchs, Merveille s’est, d’autre part, gravement blessé vers la fin de cette saison sportive. D’après la Meuse, un quotidien régional belge, Merveille Bope Bokadi faisait partie des joueurs susceptibles d’être vendus pour une plus-value considérable comme fût le cas avec Luyindama.  Plusieurs clubs seraient informés sur le joueur mais l’affaire est gardée au frigo le temps qu’il retrouve les pelouses de la Pro League la saison prochaine.

  1. Marcel Tisserand 3,4 M

Marcel Tisserand, actuel sociétaire de Fenerbahce, a toujours de la cote en Allemagne où il a, dans un passé très récent, joué sous les couleurs d’Ingolstadt et Wolfsburg. En ce moment, l’Eintracht Francfort, l’Union Berlin et Stuttgart Vfb sont comptés parmi les prétendants sérieux voulant enrôler le défenseur congolais, formé à Monaco et ayant également passé par Toulouse. A ce sujet, le transfert de Marcel Tisserand se négocie autour de 3,4 M £, constituant sa valeur marchande!  

  1. Britt Assombalonga 3 M

Le contrat liant Middlesbrough à Britt expire fin juin. Ainsi, le joueur congolais de 29 ans  sera agent libre dès ce moment. Entretemps, le dossier mercato  du fils de Fedor Ngondola Assombalonga, ancien international congolais ayant presté au sein de l’AS Dragons/Bilima, s’annonce très chaud. Suivi un moment par le club écossais de Glasgow Rangers que coache l’emblématique Steven Gerrard, Britt Assombalonga est actuellement dans le viseur de la formation turque de Besiktas, qui se cherche un attaquant pour remplacer donc le Camerounais Vincent Aboubakar. 

  1. Meschack Elia 3 M 

Meilleur joueur et co-meilleur buteur de CHAN Rwanda 2016, Meschack Elia, auréolé de son statut de champion de Suisse, a, lui aussi, accompli une merveilleuse saison. Ayant participé à 35 rencontres toutes compétitions confondues dont 22 en tant que titulaire, l’ancien de Mazembe, s’est montré réaliste 7 fois devant les poteaux et a pu distiller 8 passes décisives. Par le passé, Porto et le Standard envisageaient de le recruter dans leurs rangs. Rappelons aussi que le tout premier club européen qui était sur le point de signer Elia s’appelle Anderlecht. Cependant, les conditions n’étant pas, selon le joueur, réunies avaient laissé place à un imbroglio entre le TP Mazembe, le club belge (NDLR Anderlecht) et le concerné. Ce qui lui a valu en 2019 une suspension d’un an de la part de la FECOFA. Depuis, Meschack Elia a décidé de ne plus réintégrer la sélection congolaise aussi longtemps que la FECOFA n’aura pas tranché le litige sur le dossier l’opposant à son ancien club, le TPM. Malgré tout, le Djogo de Youngs Boys reste un athlète bankable sur le marché des transferts avec sa valeur marchande évaluée à 3 M £.