Création d’entreprise : profil du créateur

Entreprendre, monter un projet, créer son entreprise, c’est plus qu’un métier, c’est un mode de vie. Avant de vous lancer, posez-vous les bonnes questions, assurez-vous que ce choix de vie vous convient. 

Le profil idéal de l’entrepreneur existe-t-il ?

 

Certaines qualités se retrouvent généralement chez les personnes qui ont réussi leur projet d’entreprise :
• le dépassement de soi
• le goût pour les défis et le risque
• la résistance au stress, la santé
• la persévérance
• le sens de l’organisation…

Le prix à payer pour créer une entreprise est très élevé tant en efforts, en temps, en argent ainsi qu’en confiance en soi. Il faudra bien souvent faire face à la solitude, l’insécurité, la méfiance, au sacrifice familial… Le soutien de votre entourage, en particulier de votre conjoint et de vos enfants, est un élément essentiel à la réussite de votre projet.

Il est communément admis que toute création d’entreprise devrait débuter par un bilan personnel, car la première des connaissances à maîtriser est celle de soi-même. En dehors de vos motivations (dont l’une n’est pas meilleure que l’autre), vous devez évaluer vos capacités ainsi que celles qui vous feraient défaut. Il est très rare de retrouver au sein de la même personne toutes les compétences nécessaires à la réussite et survie d’un projet d’entreprise (capacités techniques, managériales, commerciales…). Mettre le doigt sur vos faiblesses vous permettra d’envisager les collaborations nécessaires.

Vous devrez également être capable de décrypter les contraintes de tout ordre liées à l’activité que vous comptez entreprendre. A défaut, cela pourrait vous conduire à l’échec.
Vous et votre idée ?
Avez-vous la bonne idée ? Vous ressentez quelques craintes car votre projet est loin d’être révolutionnaire. Il n’est nullement nécessaire d’être à la pointe des dernières technologies, de déborder de créativité pour réussir …

Vous devrez tout simplement trouver l’idée qui répondra à un besoin et être en mesure techniquement et financièrement de la réaliser.

Pour vous aider dans votre quête d’idées, n’hésitez pas à observer votre environnement, questionner vos proches, vos collègues, contacter des cabinets d’études, des fédérations professionnelles, feuilleter des magazines spécialisés …

Une fois votre auto-analyse effectuée et votre idée définie, vous devrez vous pencher sur la faisabilité de votre projet, c’est-à-dire préciser vos objectifs ainsi que tous les moyens nécessaires pour y parvenir. Outre le relevé de vos atouts et la vérification de leur cohérence avec le projet (expérience, compétences, formation …), vous devrez analyser l’offre, la demande ainsi que l’environnement du marché, tant au niveau qualitatif que quantitatif.

Pour trouver réponse à ces questions, deux types d’études devront être menées :
• l’étude commerciale (étude de marché et étude de localisation)
• l’étude financière (plan financier).

La phase de planification est extrêmement importante et doit être sérieusement exécutée. Elle vous permettra d’éclaircir la situation de départ. Faute de quoi, les problèmes sont prévisibles. Préparez-vous amplement et suffisamment tôt.
Etablissez un projet d’entreprise, mesurez les risques encourus, recherchez et analysez les facteurs clés de réussite dans votre futur domaine d’activité et surtout n’hésitez pas à faire appel à nos spécialistes.

Ucm.be