De l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace !” Face à la véritable révolution (au sens littéral de “changement brutal”) économique à laquelle nous sommes confrontés, les paroles de Danton prennent leur dimension. Le Feu président M’zee Laurent Désiré Kabila, déclarait à l’époque de sa prise de pouvoir :”Le peuple doit apprendre à se prendre en charge”.

Aujourd’hui, il est encore difficile pour un congolais vivant en RD Congo de créer une entreprise à partir de rien et de s’imposer sur un marché soumis à la concurrence d’une grande entreprise locale ou internationale, ou tout simplement de créer un marché des produits ou services encore inexistants. Les raisons sont diverses : la culture des jeunes congolais est beaucoup plus orientée sur l’immigration, la sape, la musique, le travail salarié dans l’administration publique, ainsi que le contexte économique et fiscal qui ne favorise pas la création des richesses locales.

Et si je vous je vous dis que la première des choses en tête, dans votre manière de lancer et de faire accroître votre entreprise, était dans l’idée de disposer de quelque chose que vous pouvez contrôler à 100 pourcent ?


Et si je vous dis aussi que le moment ou vous allez le conquérir, c’est toute votre vie qui va changer pour le mieux ?
Alors, voulez-vous surmonter le plus grand obstacle qui se présente face à de nombreux entrepreneurs potentiels ou nouveaux? Il est possible que vous en fassiez partie!

Suivez-nous

FacebookTwitterLinkedIn